Vous cherchez une formation WordPress à Toulouse ou dans la région (Albi, Agen, Bordeaux, Brive, Carcassonne, Castres, Montauban, Montpellier, Mont-de-Marsan, Pau et Tarbes) ? Étant webmaster et formateur agréé, n’hésitez pas à me contacter pour toutes informations : 06 13 82 03 76.

Créez votre site internet avec WordPress

Plus la peine de présenter WordPress, le plus populaire des CMS, permettant de créer un site internet sans avoir de connaissance en HTML.

L’utilisation de WordPress au quotidien est assez simple, mais son installation est plus technique.

Lors de mes formations WordPress à Toulouse, c’est l’installation est le moment où les stagiaires froncent le plus les sourcils lorsque je leur parle de FTP, hébergeur, BDD, PHPMyAdmin… C’est indéniablement la partie la plus technique qui en rebute plus d’un. Pourtant, une fois cette étape passée, le plus dur est fait et il ne reste plus qu’à enrichir le contenu. Alors, reprenons tout depuis le début.

Achetez votre hébergement web

  • Commencez par acheter un hébergement web et un nom de domaine afin d’y déposer votre site internet.
  • Une fois le paiement validé, vous recevrez par email les codes FTP, éléments essentiel, pour transférer WordPress sur votre hébergement.
  • Vous devez également vous munir des codes d’accès à la base de données. Lorsque vous achetez un hébergement chez OVH, vous devez créer votre base de données. D’autres hébergeurs le font automatiquement et vous font parvenir les codes par email.

Activez votre base de données chez OVH

  • Connectez-vous à votre espace client d’OVH (lien situé tout en haut) :

article-2-ovh-1

  • Dans la navigation de gauche, cliquez sur Hébergements puis sur sélectionnez celui qui vous intéresse (si vous en avez plusieurs) :

 

article-2-ovh-2

 

  • Dans la fenêtre de droite, cliquez sur l’onglet Base de données :

 

article-2-ovh-3

 

  • Puis cliquez sur le bouton Créer une base de données :

 

article-2-ovh-4

 

  • Une fenêtre s’ouvre vous proposant d’utiliser la base de donnée incluse dans votre offre (dans l’exemple ci-dessous, il s’agit d’une offre Pro, proposant 3 bases de données, dont une déjà utilisée, c’est pour cela qu’il m’en propose 2 restantes, de 400 mo) :

 

article-2-ovh-5

 

  • L’étape 2/3 me demande de compléter le nom d’utilisateur et d’indiquer un mot de passe :

 

article-2-ovh-6

 

  • Afin de compliquer la travail d’une éventuelle tentative de piratage, il est préférable de renseigner ces champs avec du texte ne voulant rien dire. Par exemple, pour le champs Utilisateur, indiquez un mot inexistant composé de chiffres et lettres, allant jusqu’à 8 caractères. Ce mot sera ajouté comme suffixe au nom d’utilisateur indiqué par OVH.
  • Pour le mot de passe, allez encore plus loin en mélangeant chiffres, lettres, majuscules et minuscules, entre 8 et 12 caractères. Indiquez un mot de passe de ce style : G3Sph4Fa67Nk.
  • Évidemment, impossible de retenir un tel mot de passe, il vous faudra donc le noter, d’autant qu’OVH ne va pas vous l’envoyer et il ne sera pas possible de le récupérer, car ce mot de passe est crypté et haché, par mesure de sécurité. Il vous sera toujours possible d’en générer un nouveau en cas de perte de ce mot de passe. De toute façon, ce mot de passe ne vous sera demandé qu’une fois, à l’installation de WordPress.
  • La troisième étape vous permettra de valider la création de votre base de données :

 

article-2-ovh-7

 

  • Quelques minutes après la création de cette base de données, vous recevrez un email d’OVH vous récapitulant les accès à la base de données (excepté le mot de passe que vous avez dû noter).

Téléchargez WordPress

article-2-ovh-8

  • Une fois le téléchargement terminé, dézippez WordPress. Vous vous retrouvez avec un répertoire appelé WordPress, contenant tout le contenu du CMS, composé de fichiers aux divers formats : php, css, javascript… Rassurez-vous, vous n’avez pas à faire de manipulation sur ces fichiers.

Transférez WordPress sur votre hébergement web

  • Vous allez transférer WordPress sur votre hébergement grâce à un logiciel de transfert FTP, comme Filezilla.
  • Ouvrez FileZilla et cliquez sur le bouton Gestionnaire de sites, situé tout en haut, à gauche :

 

article-2-ovh-9

 

  • Après avoir défini un nouveau site, dans la fenêtre de gauche, paramétrez les accès, situés à droite, grâce à vos codes FTP :

 

article-2-ovh-10

 

  • Reprenez les codes FTP envoyés par OVH et renseignez le champ Hôte (également appelé Serveur), modifiez le menu déroulant Type d’authentification de Anonyme à Normal, puis renseignez les champs Identifiant et Mot de passe.
  • Cliquez ensuite sur le bouton Connexion. Une fois connecté, vous verrez apparaitre un répertoire www, dans la fenêtre de droite Site distant :

 

article-2-ovh-11

  • Double-cliquez sur le répertoire www afin d’arriver à la racine de votre hébergement. Si votre hébergement est vierge, vous devrez trouver un répertoire index, qui permet d’afficher la page temporaire d’OVH, qui apparait lorsque vous tapez votre nom de domaine dans la barre d’url de votre navigateur. Attention : ne taper pas votre nom de domaine dans Google, votre site étant nouveau, il n’est pas encore référencé. Veillez donc à taper votre domaine dans la barre d’url. Si votre hébergeur propose la connexion en protocole sécurisé https (OVH le fait automatiquement), vous devez taper dans la barre d’url l’adresse complète, avec le https. Exemple : https://www.votre-domaine.com.
  • Faites un clic droit sur le répertoire index, puis supprimez-le.
  • Vous pouvez maintenant télécharger sur votre hébergement le contenu du répertoire WordPress dézippé plus tôt. Pour cela dans la fenêtre Site local de Filezilla (fenêtre de gauche), cherchez le dossier dans lequel vous avez dézippé WordPress, sélectionnez tout son contenu (ctrl+a ou cmd+a), cliquez puis glissez-le à l’intérieur du répertoire www. Vous pouvez également faire ce glisser-déposer en sélectionnant directement le contenu du répertoire WordPress dans votre explorateur de fichier (ou Finder sur Mac) et en le glissant à l’intérieur du répertoire www :

 

article-2-ovh-12

 

  • Attention à ne pas déplacer le répertoire wordpress mais uniquement son contenu, sinon votre site ne sera pas visible à l’adresse : https://www.votre-domaine.com mais à celle-ci : https://www.votre-domaine.com/wordpress.
  • Le transfert peut prendre plusieurs minutes.

Lancez l’installateur WordPress

  • Une fois le transfert terminé, taper votre domaine dans la barre d’url. Exemple : https://www.votre-domaine.com. Indiquez bien HTTPS et non HTTP, pour utiliser la connexion sécurisée que propose automatiquement la plupart des hébergeurs web.
  • Vous arrivez sur l’installateur WordPress. Cliquez sur le bouton C’est parti :

article-wp-13

  • Récupérez les codes de la base de données, créée précédemment, et renseignez les 4 premiers champs. Pour le champs Préfixe des tables, il est préférable d’indiquer autre chose que wp_, afin de sécuriser davantage votre site internet. Par exemple, vous pouvez mettre vos initiales ou une date, le tout sans espace, en minuscule et en gardant l’underscore :

 

article-wp-14

 

  • Le message suivant vous indique que WordPress s’est bien connecté à votre base de données :

 

article-wp-15

 

  • Lancez l’installation. Vous arrivez sur la page vous permettant de renseigner le nom de votre site, et les accès à l’administration de WordPress. Ces éléments seront modifiables une fois le site installé. Évitez les identifiants et les mots de passe trop simples. Pour le mot de passe, essayez de combiner chiffres, lettres, caractères spéciaux, majuscules et minuscules :

article-wp-16

 

  • La page suivante vous confirme la bonne installation de votre site internet avec WordPress :

 

article-wp-17

  • Ca y est ! WordPress est installé ! Il ne vous reste plus qu’à vous connecter au back-office.
  • A chaque fois que vous souhaitez vous connecter à votre back-office, vous devez taper dans la barre d’url (et non pas dans Google car votre back-office n’est pas indexé) : https://www.votre-domaine.com/wp-login.php ou https://www.votre-domaine.com/wp-admin.

Premiers paramétrages

  • Une fois connecté à WP, vous devez paramétrer 3 éléments de votre site :
    • Menu -> Réglages -> Lecture : cochez le bouton radio “Une page statique” puis sélectionnez votre page d’accueil dans le menu déroulant. Il vous faut au préalable créer une page d’accueil, même si elle est vide, au début.
    • Menu -> Réglages -> Discussion : décochez les 3 premières cases à cocher (Réglages par défaut des articles) si vous souhaitez désactiver les commentaires sur votre site.
    • Menu -> Réglages -> Permaliens : cochez “Nom de l’article” puis enregistrez vos modifications, afin de mettre en place la réécriture des urls propres, pour le référencement web.
  • Vous devez ensuite sécuriser au mieux votre site WordPress, en installant un plugin de sécurité.
  • Vous pouvez ensuite installer votre thème : Menu -> Apparence -> Thèmes -> Ajouter -> Téléverser un thème.
  • Lisez ensuite la documentation fournie avec le thème pour savoir comment bien le configurer.
  • Enrichissez votre site de fonctionnalités complémentaires grâce aux plugins essentiels pour WordPress.